Babouchka Déco pour le Webzine Lars & Ruby

Interview de Bulle Tronel par Mégane Bouron pour le webzine Lars & Ruby

Bonjour Bulle. Vous serez présente à LA FÊTE DU COURT-MÉTRAGE à Brest, qui se déroule du 15 au 18 mars prochains. Était-ce important pour vous de participer à cet événement, entièrement consacré à ce genre cinématographique ?

Oui c’est important. Le court-métrage est un format de création qui permet énormément de liberté et de prise de risque. Sa mise en œuvre comporte beaucoup de contraintes, financières notamment, mais reste très facile d’accès grâce aux technologies numériques actuelles. Tous les jeunes auteurs, réalisateurs et techniciens de demain font leur premiers pas grâce à ce format, et les plus chevronnés continuent de l’utiliser comme terrain d’expérimentation. Par conséquence, des événements comme La Fête du Court-Métrage proposent au grand public et aux professionnels, de découvrir un véritable vivier de créateurs et de talents. Il est donc important pour moi de participer pour défendre cette démarche.

Votre travail en tant que décoratrice de cinéma, est un métier de l’ombre. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Un métier de l’ombre qui pourtant, comme pour beaucoup des différents corps de métier qui permettent la création d’un film, est visible à chaque image ! En effet, on me demande souvent quelle est la part d’intervention de mon équipe sur les décors d’un film lorsque celui-ci est contemporain. Je réponds alors que rien n’est jamais vraiment laissé au hasard dans la création d’une image filmique. Les espaces, les couleurs, les textures, les objets et les formes, tous ont une connotation. Mon travail consiste à proposer à la réalisatrice ou au réalisateur un agencement de ces connotations qui puisse souligner, enrichir et accompagner le propos de la mise scène et offrir un support adapté à la lumière utilisée pour chaque séquence. Un décor réussi est, selon moi, un décor qui se fond dans la réalité de la fiction offerte au spectateur et fait corps avec le récit.

Comment est née cette passion de vouloir créer de magnifiques décors pour les films ?

Je crois n’avoir jamais espéré, enfant ou adolescente, travailler dans le monde du cinéma, car je voyais ça comme un domaine inaccessible. J’étais et suis toujours très gourmande de films en tout genre, mais conservais cette passion comme loisir. Je souhaitais néanmoins m’orienter dans un domaine artistique. J’ai réussi, après un an aux Beaux Arts de Lyon, le concours pour l’école des Arts Décoratifs à Paris. Je me suis alors orientée vers la scénographie d’exposition. J’ai intégré le collectif Babouchka créé par des élèves en cinéma d’animation, créant mes premiers décors de film dans un cadre scolaire et à échelle réduite. C’est à la fin de ma troisième année d’étude qu’un ancien élève des Arts Déco, m’ayant vu travailler sur un projet hors les murs au Centquatre à Paris, m’a proposé de le remplacer en tant que première assistante décoratrice sur un court-métrage en Midi-Pyrénées. J’ai été grisée par l’énergie du tournage, la découverte de l’alchimie d’un film, et le ballet de tous ces corps de métiers œuvrant à la fabrication d’une fiction. Un mois après la fin du tournage, un producteur me rappelait pour me proposer un autre projet, j’étais conquise et la machine était lancée. J’ai depuis développé la branche décor du collectif Babouchka et travaille avec cette équipe depuis bientôt dix ans.

Quels sont vos projets actuels ?

Je viens de finir un court-métrage et une publicité et je vais travailler jusqu’à l’été avec mon équipe sur la quatrième saison de «Tout est vrai (ou presque)», une série réalisée par Nicolas Rendu et produite par la Blogothèque pour Arte.

Si vous deviez définir votre univers en un mot, lequel serait-il ?

C’est difficile, car cet univers est à deux faces : magique pour l’endroit et laborieuse pour l’envers. L’une devant masquer l’autre pour fonctionner. Mais si vous voulez, ne retenons que Magique, puisque c’est l’invisibilité du labeur qui lui donne tout son sens.

Posts à l'affiche
Posts Récents
Archives
Rechercher par Tags
Pas encore de mots-clés.
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square

© Collectif Babouchka 2018

  • Vimeo - Black Circle
  • LOGO BABOUCHKA site_edited.jpg
  • s-facebook